Forum des Prisons Index du Forum
Forum des Prisons Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 BIENVENUE SUR LE FORUM DES PRISONS 
  
     
      


Nouvel(le) inscrit(e) ? Pour préserver la vie privée de nos membres, pour mieux vous aider ou vous soutenir.

présentez-vous dans les 3 jours suivant votre inscription.

 
Cliquez ici pour accéder au forum de dialogue


Cliquez ici pour accéder au portail

 Cliquez ici pour accéder à la page Facebook du forum

      
Prisons : la promesse politique qui ne sera jamais tenue

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Prisons Index du Forum -> LES RUBRIQUES : -> ..............................INFO SUR LE FONCTIONNEMENT DES PRISONS EN FRANCE
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
titi_nikki
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2012
Messages: 2 505
Localisation: Angers
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 2 661
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Mar 25 Nov - 18:19 (2014)    Sujet du message: Prisons : la promesse politique qui ne sera jamais tenue Répondre en citant

Prisons : la promesse politique qui ne sera jamais tenue

Le président PS de la commission des Lois, Jean-Jacques Urvoas, rend public un rapport au vitriol sur l'emprisonnement individuel en France.




Christiane Taubira, comme de très nombreux ministres de la Justice avant elle, ne tiendra pas une promesse de la France faite en... 1875 ! Cette loi, promulguée sous la IIIe République par le maréchal Mac Mahon, est censée garantir aux détenus une cellule individuelle. Le texte rend l'emprisonnement individuel obligatoire pour tous les condamnés à moins d'un an de prison et facultatif pour ceux purgeant une plus longue peine. 140 ans plus tard, la loi, repoussée d'année en année, n'a jamais été appliquée. Poussant ainsi des députés, dans un rapport de juin 2000, à désigner la situation carcérale en France comme "humiliante pour la République", "indigne de la patrie des droits de l'homme".

Le 24 novembre 2009, la loi pénitentiaire votée par la droite accorde à la France un nouveau moratoire de cinq ans. Nous sommes le 25 novembres 2014, le délai est arrivé à expiration et les prisonniers s'entassent toujours dans leurs cellules. "Nos établissements pénitentiaires demeurent ainsi au fil du temps des lieux où le respect des droits fondamentaux des détenus est conditionné à l'imperium de l'administration", écrit Jean-Jacques Urvoas. Qui ajoute : "On s'indigne et on ne change rien." Christiane Taubira, qui a bien conscience de ne pouvoir respecter ces engagements, a annoncé un nouveau report de trois ans. Et a promis, cette fois-ci, de rendre compte annuellement de l'évolution des choses.

Un principe inapplicable ?

Mais les chiffres ne parlent pas pour elle. Interrogé par le président de la commission des Lois, Charles Giusti, directeur adjoint de l'administration pénitentiaire - qui ne répond guère à la presse -, a fait un état des lieux inquiétant. Moins de 39 % (38,85 %) des détenus sont seuls en cellule, soit 7 389 personnes, sur 66 530 détenus. Dans les maisons d'arrêt, le taux d'encellulement individuel descend à 16 %, a-t-il confié. Ajoutant que, au "regard des statistiques générales", la population pénale devrait rester à ce niveau : la réforme pénale de Taubira ayant plus pour objectif de limiter la récidive que de jouer sur la surpopulation carcérale.

Conséquence : l'encellulement individuel est inapplicable. Et il n'est d'ailleurs guère appliqué à l'étranger, hormis peut-être chez nos voisins scandinaves. Pour l'administration pénitentiaire, l'emprisonnement individuel n'est pas "l'alpha et l'oméga des conditions de détention". Les activités, le fait que le détenu puisse sortir de sa cellule en journée, revêt par contre une importance fondamentale, ajoute Charles Giusti. Qui conclut : "L'encellulement individuel ne peut être envisagé dans la dizaine d'années à venir."

Les prisons françaises dans l'impasse

Et le problème ne semble pas trouver de solution. S'il est tentant de construire davantage de places de prison, Jean-René Lecerf, sénateur UMP, a fait remarquer en 2011 que " l'accroissement des capacités de détention n'a d'autre effet que d'encourager de nouvelles incarcérations". La ministre de la Justice Christiane Taubira a choisi de développer les aménagements de peines et les alternatives à la prison, tout comme la droite avait pu le faire en 2009, avant d'opérer un virage spectaculaire les années suivantes en multipliant les lois répressives. Si un détenu a bien la possibilité de demander une cellule individuelle, il n'a souvent la possibilité d'en obtenir une qu'en demandant son transfèrement dans une autre prison. Ce faisant, le détenu est très souvent obligé de se rendre dans une prison à des centaines de kilomètres, réduisant ainsi à néant des liens familiaux indispensables à sa réinsertion.

La contrôleur générale des lieux de privation de liberté, Adeline Hazan, va encore plus loin. Et propose "d'interdire" purement et simplement les matelas par terre, "mais aussi fixer une capacité maximale pour chaque établissement pénitentiaire". Autrement dit : il n'y aura pas d'entrée en prison sans sortie. Un remède pour le moins fracassant. Dans un communiqué, l'Association Action des chrétiens pour l'abolition de la torture s'est elle aussi prononcée pour l'instauration d'un numerus clausus. "Le plus choquant est au fond notre acceptation collective et sociale de cet état de fait, écrit encore Jean-Jacques Urvoas. Parce que les moyens ne sont jamais à la hauteur des défis, l'immobilisme l'emporte toujours." Adeline Hazan, elle, s'interroge : "Comment se fait-il que, dans notre pays, les prisons soient les seuls établissements où, pour le dire trivialement, quand il n'y a plus de place, il y en a encore ? Ce n'est pas le cas pour les maisons de retraite, les centres éducatifs fermés ou les hôpitaux : quand c'est complet, c'est complet."


Source : lepoint.fr
_________________
Titi_nikki

La prison est un dépotoir de ce que la société ne sait pas gérer


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 25 Nov - 18:19 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Prisons Index du Forum -> LES RUBRIQUES : -> ..............................INFO SUR LE FONCTIONNEMENT DES PRISONS EN FRANCE Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com