Forum des Prisons Index du Forum
Forum des Prisons Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion



 BIENVENUE SUR LE FORUM DES PRISONS 
  
     
      


Nouvel(le) inscrit(e) ? Pour préserver la vie privée de nos membres, pour mieux vous aider ou vous soutenir.

présentez-vous dans les 3 jours suivant votre inscription.

 
Cliquez ici pour accéder au forum de dialogue


Cliquez ici pour accéder au portail

 Cliquez ici pour accéder à la page Facebook du forum

      
En prison, Jessica s'est évadée en poésie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Prisons Index du Forum -> LES RUBRIQUES : -> ..............................TOUS SUJETS PUBLICS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
titi_nikki
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juil 2012
Messages: 2 504
Localisation: Angers
Masculin Cancer (21juin-23juil)
Point(s): 2 660
Moyenne de points: 1,06

MessagePosté le: Dim 8 Mar - 14:31 (2015)    Sujet du message: En prison, Jessica s'est évadée en poésie Répondre en citant

Journée de la femme. En prison, Jessica s'est évadée en poésie
  • Jessica continue à écrire. | Philippe Renault




Jessica a passé 8 ans de sa vie en prison. Pour aller au-delà des barreaux et des murs, elle a écrit. Des poèmes attachants. Pour elle, les fleurs poussent aussi à l'ombre.

Jessica déambule dans les rues d'une ville de l'Ouest et se moque de la pluie qui tombe. Elle s'étonne encore que le ciel gris ne soit pas strié de barreaux. Elle vient de passer huit ans en prison et bénéficie d'une liberté conditionnelle. Elle n'a pas le droit d'évoquer le crime qui a conduit à son incarcération. 
Elle a 36 ans. « J'entame ma quatrième vie », dit-elle. Elle a brûlé les trois précédentes. Une jeunesse dorée, des études à Paris, la fête. Elle se brûle dans les excès. Jusqu'à une soirée qui va faire basculer sa vie. Interpellation, cour d'assises...De la prison, elle n'a gardé que sa cafetière, sa pince à cheveux jaune et des cahiers remplis d'une fine écriture. Des poèmes. « La semaine, j'étudiais. Le dimanche, je me levais à 6 h du matin et j'écrivais. C'était ma messe à moi. Je disposais de temps, de beaucoup de temps. Du temps à voir passer, comme les vaches regardent les trains. Du temps qui nous aspire inexorablement dans une vieillesse immobile. Du temps qui part en fumée blonde ou brune selon le pécule. »
« Je veux tout fuir »
Pour d'autres femmes incarcérées, le refuge se trouve dans les médicaments ou dans les drogues. Jessica a fait le choix des lettres. « Si je ne peux construire ni dans ma tête, ni dans ma vie, alors je construirai dans le texte. » Un défi qui va se matérialiser dans un livre au nom évocateur, "Les fleurs poussent aussi à l'ombre" (Éditions Libre Label). Ses émotions, ses envies, ses incertitudes et ses regrets vont s'y matérialiser lettre après lettre. Avec de la rime et des accords, une contrainte pour déjouer ses profonds désaccords.

Ses poèmes ont été rassemblés dans un recueil au titre évocateur. | DR.
«Je ne sais pas, ne comprends pas où tout va. Je veux tout fuir, mais tout s'enfuit de moi. Je m'enfuis de moi-même, j'évide mon toit. Je ne touche plus rien du bout des doigts», écrit-elle dans un poème qu'elle a baptisé En attendant septembre. «Ma vie ne tient plus qu'à un verdict. Et à la conduite qu'on me dicte.»
La prison est aussi dans la tête
D'autres poèmes n'ont pas de titre, simples traces d'un état d'âme. «Je suis une ancienne colonie abandonnée de ses conquérants. Je suis une enceinte défraîchie en jachère à la merci du temps.» Cet autre dimanche, elle ne sait plus le combientième : «Je suis l'actionnaire, de ma propre faillite, et je reprends ma fuite, je suis à l'envers.»
Pas facile de reconquérir un monde qu'elle a quitté pendant huit ans. « J'ai une amie qui, elle aussi, est sortie de prison. Elle a peur dehors. » La prison est aussi dans la tête. « On ne voit plus les murs et c'est parfois effrayant », confie Jessica. Elle vient de trouver du travail et continue d'écrire le dimanche. Une addiction qu'elle n'entend pas combattre.
Le Printemps des poètes, du 7 au 22 mars, a pour thème l'insurrection poétique. Le comédien Jacques Bonnaffé est le parrain de cette 17e édition, prétexte, partout en France, à des rencontres d'auteurs, des publications, des lectures, des animations dans les écoles, les transports... Rens. printempsdespoetes.com
"Les Fleurs poussent aussi à l'ombre" aux éditions Libre Label. 




Source : ouest-france.fr/
_________________
Titi_nikki

La prison est un dépotoir de ce que la société ne sait pas gérer


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 8 Mar - 14:31 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forum des Prisons Index du Forum -> LES RUBRIQUES : -> ..............................TOUS SUJETS PUBLICS Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com